Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par

Internet est un formidable outil de liberté qui fait peur à la classe politique.

Par conséquent, pour préserver certains enjeux financiers et se protéger de cette voix insolente du peuple, ils [NLDR:les politiques qui préparent la loi Loppsi] mettent en place un système qui leur permettra d’avoir la main mise sur Internet. En suivant un peu le modèle chinois ou iranien, il seront capables de censure n’importe quel site et surtout de traquer l’internaute selon leur bon vouloir.

Alors ok, pour le moment, ils nous font passer ça pour de la lutte contre le téléchargement illégal (Hadopi) ou de la protection contre la pédophilie (Loppsi) car comme ça les français acceptent. Mais une fois que l’architecture technique sera en place, ils pourront faire ce qu’ils veulent. Les lois, on le sait tous, ça se change …

Donc une loi comme la Loppsi qui est censée blacklister les sites pédophiles pourrait pourquoi pas être étendue, plus tard à d’autres “thématiques”.



Le pretexte de la pédophilie est d’ailleurs assez vicieux car il profite de la crédulité des gens. Si je dis “Pédophile”, tout le monde a peur et est capable de ressortir la guillotine rien que pour ça.

C’est une réaction humaine qui fait appel aux sentiments plus qu’à la raison. C’est normal. En faisant croire à la majorité des français (qui connaissent peu ou mal internet) que la pédophilie est accessible par n’importe qui (et surtout par leurs enfants), les gens ne pensent plus mais acceptent car on tire sur la corde du sentiment. La vérité, c’est que ça fait plus de 12 ans que je traine sur le net. Des sites pas jolis-jolis, j’en ai vu plein mais un site avec des photos pédophiles, jamais !! Donc aucun risque pour le français normal de tomber la dessus. Idem pour ses enfants. Alors à quoi bon mettre dans une liste noire des sites pédophiles ? Pour protéger qui ? Personne …

Ce n’est même pas une loi qui va attraper les pédophiles. Ces derniers vont d’ailleurs redoubler de prudence et d’ingéniosité pour passer outre ce filtrage (qui comme Hadopi est contournable avec un simple service de VPN à 5 € par mois…)



La vérité, c’est que c’est une loi juste là pour permettre la mise en place chez les fournisseurs d’accès d’une infrastructure nécessaire au contrôle d’internet, donc de nous priver nous les internautes d’une certaine liberté, et pour s’immiscer dans notre vie privée en analysant ce que notre ordinateur envoie sur internet. (Filtrage BGP ou DPI pour ceux qui veulent se renseigner).



C’est un grand danger pour la démocratie et la liberté et malheureusement, peu de gens s’en rendent compte, trop occupé à avoir peur des pédophiles et des terroristes.

Commenter cet article